Esperanza Café | Cafés
15311
page-template-default,page,page-id-15311,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Cafés

Nous travaillons exclusivement avec des groupes de petits producteurs de café de spécialité certifié biologique.

ETHIOPIE NATUREL

COOPERATIVE TARAMESA, SIDAMA

Surface totale des parcelles: 1 165 hectares
Altitude des parcelles: 1 800m
Variétés des caféiers: 100% Arabica, Heirloom (variété indigène)
Process: Naturel
Récolte: Novembre à décembre
Date de fondation: 1968
Certification: Biologique
Nombre de membres en 2015: 2330 familles

Profil de la tasse: Notes intenses de fruits rouges. Doté d’une douceur rarement égalée, ce café vous offre un corps onctueux et crémeux qui est bien équilibré par une acidité légère et délicate.

 

La Cooperative Taramesa est située dans le district de Shebedino dans la région de Sidama, à environ 300 km au sud D’Addis Abeba.

Ce café est dit “naturel” car immédiatement après la cueillette, les cerises sont étalées sur des lits de séchage 22 jours durant.

Taramesa possède des “lits” de séchage, ainsi qu’un petit entrepôt pour stocker le café qui est prêt à être envoyé à Addis Abeba pour la transformation finale. La coopérative partage une unité de décorticage des cerises avec la coopérative voisine de Telamo. Taramesa est une des 42 coopératives membres de la Sidama Coffee Farmers Cooperative Union (SCFCU). L’équipe de SCFCU est installée dans une usine de transformation à Addis Abeba. Cette Union supporte ses membres pour établir des relations commerciales directes avec les acheteurs de café internationaux, et pour mettre en place des pratiques de production qui garantissent une amélioration constante de la qualité du café exporté.

Ethiopie Voie Humide

COOPERATIVE Shilicho, SIDAMA

Surface totale des parcelles: 1 173 hectares
Altitude des parcelles: 1 880 m
Variétés des caféiers: 100% Arabica, Heirloom (variété indigène)
Process: voie humide
Récolte: Novembre à décembre
Date de fondation: 1968
Certification: biologique
Nombre de membres en 2015: 2236 familles

Profil de la tasse: Café floral et fruité avec des notes de bergamote et de zeste d’agrumes. Grâce à une torréfaction légère, les méthodes douces donnent à ce café un corps incroyablement délicat et une belle acidité. Même les amateurs de thé en sont parfois surpris !

 

Shilicho est une coopérative située dans le district de Dara à plus de 350 km au sud de la capitale Addis Abeba, en bordure sud de la région de Sidama à la frontière de la région de Yirgacheffe. Ce café est dit “lavé” car les grains sont immédiatement extraits de la cerise le jour de la cueillette à l’aide d’un « dépulpeur» puis placés en cuve de fermentation pour 36 heures, avant d’être soigneusement lavés.

 

Shilicho possède sa propre unité de dépulpage et de lavage, des “lits” de séchage, ainsi qu’un petit entrepôt pour stocker le café qui est prêt à être envoyé à Addis Abeba pour la transformation finale. Shilicho est une des 42 coopératives membres de la Sidama Coffee Farmers Cooperative Union (SCFCU). L’équipe de SCFCU est installée dans une usine de transformation à Addis Abeba. Cette Union supporte ses membres pour établir des relations commerciales directes avec les acheteurs de café internationaux, et pour mettre en place des pratiques de production qui garantissent une amélioration constante de la qualité du café exporté.

Congo

Cooperative Sopacdi, Kivu

Altitude des parcelles: 1 460 m à plus de 2 000 m
Variétés des caféiers: 100% Arabica, Bourbon
Process: voie humide
Récolte: mars à juin
Date de fondation: 2003
Certification: biologique
Nombre de membres en 2015: 3 600 familles
Profil de la tasse : Café très bien équilibré avec des notes de chocolat noir, de réglisse, de fruits secs, et de sucre brun. Corps onctueux et acidité légère.

 

Depuis sa création en 2002 par Joachim Munganga, les objectifs de la Sopacdi – Solidarité Paysanne pour la Promotion des Actions Café et Développement Intégral – sont de rassembler, réconcilier et donner aux différentes ethnies du territoire un objectif de travail commun, et de produire la meilleure qualité de café possible.

 

Située sur les rives du lac Kivu, la Sopacdi est un lieu d’échanges pour les populations avoisinantes et également un lieu d’espoir. En quelques années, plus de 3200 planteurs parlant plusieurs langues, y compris le kirundi, le kihavu, le kinyarwanda, le swahili et le français ont rejoint la coopérative. Les conditions climatiques et géographiques (hautes terres volcaniques) de la région Est de la République démocratique du Congo sont idéales pour cultiver un café de haut qualité. Plus de 20% des membres sont des femmes. Les luttes ethniques ont détruit l’économie locale ainsi que le secteur du café, et ont causé la fuite de nombreux agriculteurs, abandonnant leurs maisons et leurs plantations de café.

 

Beaucoup de congolais ont dû traverser le lac Kivu pour rejoindre le Rwanda et troquer leur récolte de café pour gagner leur vie. Bien que la situation soit encore instable aujourd’hui, de nombreux agriculteurs souhaitent reconstruire leur vie de nouveau grâce aux plantations de café.

Sumatra

Cooperative Permata Gayo

Surface des plantations: 2 600 hectares
Altitude des parcelles: 1 200 à 1 600 m
Variétés des caféiers: 100% Arabica, Bourbon, Catimor, Timtim
Process: Décorticage humide (wet-hulled)
Récolte: novembre à juin
Date de fondation: 2006
Certification: biologique
Nombre de membres en 2016: 2100 familles, 28 villages
Profil de la tasse: Charnu, avec un corps puissant et crémeux, une acidité légère, des notes boisées, cuivrées et une longueur en bouche rare.

 

La province d’Aceh, au nord de l’île de Sumatra, a été la terre d’un conflit armé violent entre les forces du gouvernement central de Jakarta et le « mouvement pour Aceh libre » (GAM) entre 1997 et 2004. Suite au Tsunami qui a dévasté la région en Décembre 2004, un accord de paix nécessaire pour la reconstruction des terres a été signé en 2005. Une première élection au suffrage direct a eu lieu en 2006 et c’est un membre du GAM qui fut élu gouverneur de la province.

 

Après avoir longtemps dû déserter leurs parcelles pour des raisons de sécurité, les producteurs de café ont pu y revenir suite au rétablissement de la paix dans la province en 2005. La coopérative fut fondée en 2006 mais a réellement commencé à exporter elle-même son café en 2009. Elle est constituée à la fois de familles indigènes, les Acehnais et les Gayonais, mais aussi de familles Javanaises venues s’installer dans la zone suite aux politiques incitatives menées par le gouvernement central au début du vingtième siècle.

Colombie

Fondo Paez Cooperative, Vallée de la Cauca

Surface totale des parcelles: 500 hectares
Altitude des parcelles: de 1 600 m à 2 000 m
Variétés: Typica, Bourbon, Caturra, Colombia
Process: voie humide
Récolte: mai à juillet
Date de fondation: 1992
Certification: biologique
Nombre de membres en 2016: 364 familles en bio et 146 familles en transition
Profil de la tasse: Notes de cacao, noix de coco, et vanille. Belle acidité avec un corps onctueux.

 

Niché dans le département du Cauca, Fondo Paez est le groupe de caféiculteurs indigènes le plus important en Colombie. La coopérative a été fondée en 1992 avec le seul but de réapprendre la culture traditionnelle indigène, qui avait été mise à mal par de nombreuses années d’oppression. Après avoir exporté son café via la Fédération Nationale entre 2000 et 2012, Fondo Paez travaille à présent avec ExpoCosurca, un exportateur local de Popayan qui appuie les groupes de producteurs indigènes du Cauca. Le contrôle qualité est assuré directement par la coopérative qui paye ses membres de manière différenciée en fonction de la qualité du café livré et des rendements obtenus. Cette méthode se base sur le système de contrôle de qualité mis en place par la Fédération Nationale des Cafeteros.

Honduras

Café organico Marcala SA, MARCALA

Altitude des parcelles: 1 200 m à 1 700 m
Variétés des caféiers: 100% Arabica, Bourbon, Caturra, Catuai, Catimor
Process: voie humide
Récolte: décembre à mars
Date de fondation: 2001
Certifications: biologique par Bio latina
Nombre de membres: 1200 familles
Profil de la tasse: Notes de nougat, de noisettes, et de chocolat. Accessible, ce café est doté d’une douceur très agréable.

 

COMSA « Café Orgánico Marcala S.A. de C.V. » est une Société anonyme à capital variable qui a été fondée le 13 décembre 2001. La municipalité de Marcala est située dans le département de La Paz dans l’ouest du Honduras. Au début des années 2000, alors que la crise mondiale du café bat son plein, 69 petits producteurs organisés en Cajas de Ahorro y Crédito Rural (Caisse d’épargne et de crédit rural) décident de s’unir pour pallier à la chute des prix du café car il n’est plus rentable pour un petit producteur de continuer à cultiver du café. Ils décident de rechercher des solutions alternatives viables et proposent alors d’accéder au marché du café de spécialité qui offre un prix supérieur.

 

COMSA commercialise aujourd’hui près de 2.7 tonnes de café aux caractéristiques uniques, et regroupe 1200 familles. La coopérative fait figure d’exemple de par sa pro-activité en recherche et développement pour améliorer la productivité de ses parcelles en contexte d’agriculture biologique.

Perou

Cooperative CenfroCafe, Cajamarca

Altitude des parcelles: 1 600 m à 1 700 m
Variétés des caféiers: Caturra, Bourbon, Typica
Process: lavé
Récolte: mai à octobre
Date de fondation: 1999
Certification: biologique
Nombre de membres: 2 500 familles (103 associations)
Profil de la tasse: Café doté d’une belle intensité aux arômes de chocolat noir, de figue, et de thé noir. Des notes florales subtiles de lilas et d’orchidée. Corps soyeux et acidité délicate.

 

Cenfrocafe est une coopérative établie dans le nord du Pérou qui s’est vivement inspirée du modèle de la coopérative Norandino fondée au début des années 2000 par l’Ingénieur Santiago Paz. En 2007 au moment où Cenfrocafe voit le jour, n’ayant pas d’accès au marché, les exportations se font à travers le réseau de clients de la coopérative Norandino. Mais rapidement la qualité du café de Cenfrocafe conquît le marché nord-américain et la coopérative se met à exporter sous sa propre licence en 2011. Aujourd’hui Cenfrocafe est un modèle en matière de qualité et de capacité à développer une offre diversifiée. Les membres producteurs de la coopérative sont situés sur les zones de Huabal, San Ignacio, Jaen, Chirinos, et San Jose de Lourdes.